Shiso, Tago Mago, Burger & Fils : les derniers burgers non chroniqués

On a testé, on a tweeté, mais n’avait pas encore blogué. Comme tous les 6 mois, on vous parle des burgers qui n’ont pas eu de chronique à part entière, dès fois à raison, parfois à tort.

Burger & Fils

Burger & Fils propose un burger à composer soi-même à partir de différentes bases. La végétarienne tient dans une galette de pomme de terre et légumes. On peut ensuite ajouter des ingrédients au choix : salade, tomate, oignons (crus, grillés, ou caramélisés), poivrons grillés, champignons grillés, piments verts, avocat, ou cornichons « à l’américaine » (sic). On ajoute la sauce (toujours au choix), et voilà !

Le résultat est un exemple parfait de burger « médiocre sans point négatif ». C’est sans point saillant ni problème particulier. Aucun des éléments n’est particulièrement excellent ou notable, mais ça se laisse manger, sans enthousiasme. Les frites sont du même acabit. À la rigueur, elles sont un peu sèches. Bref, pas une expérience désagréable, pas non plus à recommencer.

  • Où : Saint Philippe du Roule (75008, métro 9)
  • Testé en mars
  • Note : 5 / 10

Shiso burger

Shiso Burger a 2 burgers végétariens : un « Veggie » au tofu pané, et un « Toad » au portobello. C’est tellement bien que j’ai songé en faire un test détaillé (qui arrivera peut-être un jour cela dit). Les recettes sont simples, mais les ingrédients sont bons et frais. Une expérience gustative plaisante, qui mélange influence asiatique (shiso) et fastfood à l’américaine (burger). Allez-y. En plus les boissons sont top et les sides sont bizarres.

  • Où : Saint Michel (75005, métro & RER Saint-Michel)
  • Testé fin février
  • Note : 7 / 10 sans hésiter

It rocks

Le burger végétarien de It rocks peine à susciter l’intérêt. Un patty de légumes coupés très fin, une énorme dose de cheddar fondu, une quantité notable de ketchup et un pain un peu trop sec. La recette n’est pas bien complexe, mais c’est surtout la fadeur des ingrédients qui affaiblit le burger. Le fromage par exemple : il y en a une tonne, et pourtant on ne retient pas son goût. Ce qui marque dans le sandwich, c’est l’oignon :/

Une note qui oscillerait entre 4 et 5/10 pour moi. Mon acolyte, qui est d’une grande bonté, aurait probablement descendu la note en dessous de 4. Mais elle n’a pas testé ce burger, ce qui le protège de ses foudres et m’évite d’entendre dire que je l’ai encore traînée dans un endroit indécent. Si le cœur t’en dit, tu peux lire la tweet-chronique que j’avais faite à chaud.

  • Où : Chaussée d’Antin-Lafayette / Trinité / NDD Lorette (75009)
  • Testé début février
  • Note : 4-5 / 10 Doesn’t rock

Caminito Cabaret

Caché entre l’Inalco, le Franprix, et le square à toxicos le Caminito Cabaret est bien connu des gens qui l’emplissent et m’empêchent d’y aller. Une fois où j’ai réussi à y entrer, j’ai goûté leur burger végétarien. Il y a un effort. Le steak est au pois chiche et aux haricots rouges, et on remarque des idées comme le relish ananas mange ou le coleslaw de choux rouge. Dans l’ensemble, c’est bon… et sucré. J’aurais pu y emmener mon acolyte pour obtenir sa savante opinion.

Sauf que Caminito Cabaret a eu l’idée de mettre de raisins dans le burger. OK, c’est marqué sur la compo. Mais j’ai eu de l’espoir tu vois. J’ai cru que le coleslaw et les raisins secs, ils seraient à coté du burger. Drame. Ennemi naturel du raisin sec, je suis encore plus l’ennemi du raisin sec mouillé. Après m’être fait violence pour supporter les raisins, j’ai laissé tomber l’idée de revenir avec ma +1 pour une chronique détaillée.

  • Où : Bibliothèque / Olympiades (75013)
  • Testé mi-février
  • Note : 6 / 10 For no raisin

TaGo Mago

Tago Mago est presque un resto de burgers 100% végétarien, à ranger à coté d’East side, Hank et VG. Il propose un large choix de burgers, souvent vegan, mais a quand même un burger au poisson. Franchement enthousiasmant, l’adresse a failli faire l’objet d’une chronique en décembre / janvier.

Les recettes sont très originales, et la carte ne manque pas de variété. À notre passage, 4 types de steak différents (selon les recettes) : au pois-chiche, à la patate douce, à la betterave, et un « patty » portobello. Bref, on sent la réflexion derrière, et ça donne envie de revenir.

Cela dit, nos burgers ne tenaient pas totalement leurs promesses. Des quantité trop faibles pour le prix (et nos estomacs), un pain pas exceptionnel (qui rappelait les défauts de celui du Ruisseau), et un burger portobello-gorgonzola risquant à tout moment de s’enfuir pour décorer nos fringues.

Est-ce que c’était bon ? Oui ! Mais ayant testé le resto 2 semaines après l’ouverture, on préfère attendre que ça se rode avant d’éventuellement chroniquer pour de bon. On espère revenir vite, même si c’est pas gagné. Si tu aimes lire par blocs de 140 caractères, j’ai fait une tweet-chronique.

  • Où : République / Jacques Bonsergent (75010)
  • Testé début décembre
  • Note : 6 / 10

5 lorette

Je sais, tous les restos de France sont presque obligés d’avoir un burger. Mais dès fois, ça ne colle juste pas avec le concept du lieu. 5 Lorette a donc un burger, et ça passe totalement à coté de l’objectif. Pour être franc, j’ai testé leur burger il y a très longtemps, donc j’espère qu’il a beaucoup évolué depuis.

burger végétarien 5lorette

Les légumes sont parfaits, pas le burger

2 énormes problèmes : le pain et le patty. Le pain n’est pas moelleux et il presque dur à l’extérieur. C’est du pain, pas du bun à burger. De son coté le patty est un condensé de quinoa sans liant. Ça tient (par miracle), ça n’explose pas en grenade de quinoa à fragmentation, mais c’est extrêmement sec.

Alors que ma +1 déguste une assiette de légumes délicieuse qui est la spécialité du lieu, je teste l’un des burgers les plus à l’ouest que j’ai pu rencontrer. Le mélange entre le { sans gluten / végéta*ien / bon pour la santé } de 5 lorette et la culture burger ne passe pas.

  • Où : NDD Lorette (75009)
  • Testé il y a plus de 6 mois (oui, oui, je sais)
  • Note : 3 / 10 Should not happen

Et aussi

On est retourné à Bioburger, qui fait des tests pour améliorer son burger végé : toujours très bon. On a essayé le burger au tofu pané du Pause Café (11e, rue Keller) : pas une réussite. On a mis à jour la fiche de Season Square, qui a corrigé des détails… et prépare une nouvelle recette de burger. Voilà pour cette fois.

 

 

 

Publicités

Je donne mon avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s