Burger végétarien à Five Guys

Five Guys débarque en France et tout l’Internet en parle. On a testé à J+1 après l’ouverture.

L’adresse

LeS « SANDWichs »

Sur la carte, c’est marqué « veggie sandwich ». Sur le flyer, c’est marqué « burger ». Il y a du bruit, tu entends à peine la meuf. Heureusement, son écran affiche le contenu de ta commande ingrédient par ingrédient, alors pas de risque d’erreur.

Il y a environ 3 choix : veggie, veggie + fromage, et All the way veggie. La différence est pas hyper marquante. Veggie = salade, tomate, oignons grillés, champignons et poivrons verts grillés. Veggie + fromage = idem + fromage*. All the way = veggie – poivrons + mayo + ketchup + moutarde + cornichon.

Selon Five Guys, tu peux combiner les ingrédients et faire 250 000 recettes. Recette 1 : pain et salade. Recette 2 : pain et ketchup. Recette 3 : pain et foutaises. En vrai, en plus de la liste plus haut tu peux ajouter du relish, du piment jalapeno, et des sauces steak (c’est végé ça ?), barbecue ou piquante.

J’ai pris un veggie + fromage. Ça arrive dans enroulé dans du papier d’alu, dans un sac, recouvert de frites qu’on a balancé au fond. Tu crois que tu es à Bercy Village, mais en fait au resto route. Quand tu ouvres le papier d’alu, c’est moche. On est entre le burger du kebab cheap et le désastre du végétarien à McDo. Vendre ça en disant que c’est cool, je dis respect.

Niveau goût, c’est sans intérêt. Five Guys propose l’archétype du burger végétarien où on a « juste enlevé le steak ». Ça ressemble au burger du Camion qui fume : le poivron en plus et la quantité de fromage en moins. Rien ne ressort.

Le pain, la salade croquante, la tomate, les champis : tout participe à donner l’impression d’un sandwich vide et sans originalité. Aucune saveur prégnante, aucun goût enthousiasmant : on s’ennuie. C’est pas franchement bon, mais pas clairement mauvais.

Pour ne pas aider, ça dégouline de partout et manger proprement relève du défi. Oublies le plan drague. Si je dégoutte pas le barbu devant moi et ça sera déjà bien.

Une fois le vernis marketing gratté, il ne reste pas grand chose. Five Guys est une chaîne de kebab sous stéroïdes. Elle n’offre rien qui ne soit pas mieux fait à Bioburger, Blend, PNY ou Hamler’s. Très loin du burger gourmet et pas vraiment un burger fast food, Five Guys flotte dans un entre deux où sa plus-value n’est pas évidente.

burger végétarien de Five Guys, vue de près

Cette photo est l’ultime survivante d’une lutte entre l’appli photo et le message d’erreur « Impossible de se connecter à la caméra ».

L’accompagnement

Au fond, un gros panneau affiche la provenance des frites du jour. Aujourd’hui, c’est Hollande. Demain, ça pourrait être ailleurs. Sur le coté, une affiche précise qu’elle sont cuites dans une « huile 100% d’arachide sans cholestérol ». On peut choisir 2 types de frites (avec/sans piment), dans 3 formats (petit/moyen/grand).

J’ai pris moyen, et franchement c’est grand. Les frites viennent sur 2 supports : dans le gobelet de frites, et autour, déversées au fond du sac en papier n’importe comment. Le gobelet est assez consistant, et le fond de sac fait à la louche 1/2 gobelet.

Coté frites c’est mieux. Très régulières, les frites sont charnues mais pas lourdes. Grillées, mais pas trop, elles sont bien chaudes, faute d’être croustillantes. Le piquant est marqué, mais pas très fort. C’est la touche d’intérêt de Five Guys, ces frites un peu piquantes. Et salées, presque trop salées.

Heureusement, j’ai aussi pris 50cl de soda. C’est la 2e touche sympathique de l’endroit. Une machine à soda Coca Cola Company®©™ où l’on peut choisir à peu près n’importe quel parfum de n’importe quel soda de la marque. Coca zéro ? Yup. Coca zéro sans caféine ? Yup. Arôme cerise ? Vanille ? Vanille et cerise ? Citron vert ? Framboise ? Bref, du choix. Et en libre service.

frites de Five Guys dans un gobelet

[Cannot connect to image caption]

Le prix

Pris seuls, les tarifs de tous les éléments sont très corrects. Voire pas cher. 5€ le burger végétarien. 6€ avec fromage. Petites frites à 3,5 €. Moyennes à 5€. Grandes à 6,5€. Soda 50cl à 3,5€. Bière à 4-5€. Mais quand on combine, l’addition monte vite.

Le combo burger / petites frites / soda est à 12 €. Avec fromage, ça sera 13 €. Avec des moyennes frites, 13,5 €. Si on prend fromage + moyennes frites, on monte à 14,5 €. Et soudain, c’est cher pour ce que c’est. Sans steak, sans bio, sans recette : le choix végétarien n’est pas au niveau.

En résumé

  • Plusieurs choix de burger : oui
  • Type de steak : pas de steak
  • Vegan : non (source)
  • Bio : non

Verdict : 4/10
Four, Guys

Les notes 4 représentent des burgers « Insipide, sans intérêt, sans être réellement mauvais ». Voir l’échelle des notes.

\* Cette proposition est une vérité analytique. Parce que si c’était pas une vérité, ça serait pas analytique. Aussi parce que les vérités logiques, c’est pas la même chose. Fait pas genre tu sais. À l’intérieur de ton cœur, tu confonds a priori, analytique et nécessaire.

Publicités

Je donne mon avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s