Burger végétarien à King Marcel

King Marcel, Big Fernand, Sweet Raymond : toi aussi génère ta chaîne de fast food.  English word + prénom vieille époque = burger assuré.

L’adresse

Le CHOIX

King Marcel propose de végétarianiser ses burgers. Soit 6 recettes qui allient viande, fromages AOP et plein de trucs. Là, je suis gentil, je te fais une liste où j’enlève la viande et je mets des liens pour que tu comprennes les références :

  • Marcel du marché, compo du moment
  • Marcel Pagnolpesto vert maison, poivrons rouges marinés grillés, tomates fraîches, basilic
  • Marcel Cerdanraclette AOP, cornichons, oignons confits, ketchup maison
  • Marcel Michelinsaint nectaire AOP, crème de moutarde maison, ciboulette
  • Marcel Patulaccipesto rouge, aubergines et courgettes grillées, mozza, roquette
  • Marcel Proust*saint marcellin, échalottes à la lyonnaise, persil plat

À la place de la carne, King Marcel met un steak de soja. Sojasun. Ouais. Je sais. Mais eux aussi ils savent, et ils ont bien conscience du problème. Ils réfléchissent pour faire mieux… tout en restant déployables dans d’autres restos. Franchise = pas facile.

Parce que Marcel vient de Lyon. Où le végétarisme n’est pas vraiment une priorité. Mais contrairement à d’autres restos venus de province, King Marcel pense aux végétariens. Alors à Paris, en exclu mondiale de la capitale de France, tu peux y manger.

Et maintenant je vous propose d’avoir une pensée émue 231 East Street, une chaîne de burgers strasbourgeoise qui s’est implantée à Saint Lazare sans prendre la peine de proposer un truc végé. Je passe devant 3 fois par semaine.

Je les hais.

Le burger

J’ai pris un 1/2 Cedran, suivi d’un 1/2 Patulacci. C’est une grande tradition. Je mords mon burger. Mon accolyte fait pareil. Elle dit « Ah mais j’aime pas ». Je dis « On échange ? ». Elle prends mon burger. Elle ajoute « Je préfère le tien ». Ensuite je mange son burger, tandis qu’elle boulotte celui que j’avais choisi pour moi.

Mais parlons bouffe. Les burgers sont bons. Le pain est moelleux, peut-être un brin sec, mais pas plus. Il est sympathique et sans avoir de point saillant. Un bun bien balancé qui plait facilement et auquel on a pas grand chose à redire.

burger-veggie-king-marcel

À l’intérieur, les composants humectent bien le tout. Le patty au soja est trop sec, mais ce qui l’entoure fait passer l’ensemble. On est agréablement surpris. Rien à voir avec le Breakfast in America et son pain dur fourré au steak-sojasec** ! Ici, on fait du bon avec… avec ce qu’on a.

Petit regret, le fromage n’est pas très présent. Sur le papier, des AOP et des sortes de fromages très sexy. Entre les murs buns, c’est moins remarquable. Il faut probablement demander double dose.

L’accompagnement

Les frites de King Marcel suintent la maîtrise. Ni trop salées, ni trop cuites. Ni trop grandes, ni trop petites. Tu regardes, tu goûtes, et tu sens un travail immense derrière. Elles sont faites pour plaire à tout le monde, et on ne voit pas comment ça serait autrement.

On peut avoir des préférences : aimer les frites grasses, les vouloir molles, ce que tu veux. Mais ne pas aimer les frites de King Marcel, non. Onctueuses, charnues, juste épaisse ce qu’il faut. Elles tiennent bien et sont parfaitement cuites. Par-fait-ement. Et bien sûr, c’est maison.

Je ne dis pas que tu vas vendre ta famille pour ces frites. Mais si tu n’admets pas qu’elles sont bonnes et travaillées, je, ben, euh… je like pas ton statut. Pour la peine. Voilà.

vegetarien-frites-king-marcel

Lecteur lyonnais qui se serait perdu sur ce blog parisien, on me souffle à l’oreillette que la pomme de terre n’est pas la même à Paris et à Lyon. C’est impeccable à Paris, à Lyon je sais pas. Car, vois-tu, le RER va à la Gare de Lyon, mais pas la tienne.

Lecteur parisien qui n’est pas perdu sur ce blog, parle de mon blog à tes amis. Par exemple, tu peux leur dire que ta vie a changé depuis que tu as découvert mon blog. Que tu es plus beau. Ton esprit plus vif. Ton poil… bref, tu leur mens histoire qu’ils viennent lire mon blog.

Oui, j’ai aussi peu d’audience que ça.

À vôt’ bon cœur.

S’il vous plaît.

Le prix

11 € le burger et 15 € le menu { sandwich + grandes frites + boisson }. Sans grande surprise, on est dans les tarifs du marché sur ce créneau. À mon sens, un peu cher pour l’option végé.

[tweet https://twitter.com/burgervege/status/616325638769758208 align=center]

En résumé

  • Plusieurs choix de burger : oui (6)
  • Choix proposé : remplacer la viande par un patty végé
  • Type de steak : steak sojasun
  • Vegan : non
  • Bio : non

Verdict : 6/10
Ouais

Les notes 6 représentent des burgers « Bons avec des limites ». Voir l’échelle des notes.

* Nan, là je fais pas de lien, parce que franchement tu déconnes. Tu connais pas Marcel Proust ? L’auteur du Passe-Muraille.
** « Le soja sec ? C’est sojasun ! » ™. Cette blague est déposée à l’INPI et protégée par Thierry Lhermite en personne. Tu peux pas la copier.
Publicités

6 réflexions sur “Burger végétarien à King Marcel

  1. (Et le camion qui fume aussi !)

    A ce prix là, autant aller chez hobbes !

    Et puis par principe le steak de soja ça fait cheap de mon point de vue… ça c’est quand je me fais le burger moi même, et même si c’est quand même bon ça me revient certainement pas à 15€ !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Le problème c’est qu’avec des prix aussi élevés on est en mesure d’attendre la qualité qui va avec…

    Par ce que au EastSide Burger, ou Hank burger pour respectivement 10 et 11 euros on a des menus délicieux.

    Aimé par 1 personne

Je donne mon avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s